Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Profil

  • P'tit Bob
  • Une vie sucrée-salée pour chasser l'amer.
 Un pont entre la France et la Tunisie, pour chasser la mer.
 La recette d'un plat saupoudré d'amour.
 Merci la Vie.
  • Une vie sucrée-salée pour chasser l'amer. Un pont entre la France et la Tunisie, pour chasser la mer. La recette d'un plat saupoudré d'amour. Merci la Vie.

"Bienvenue sur Maktoub"

Menzel Jemil, mon blog

SL380075 (2)Cliquez sur l'image pour y accéder

<a title="mytaste.tn" href="http://www.mytaste.tn/" id="hr-UgYSY"><img src="http://widget.mytaste.tn/blogcounter/image?image=blue_s&blog_id=UgYSY" alt="mytaste.tn" border="0" /></a>

      Cliquer sur les images ci-dessous

     pour accéder aux sites

 

GRAINES D'AVENIR

L'association de Véronique Jannot

pour les enfants tibétains en exil 

   548318 10150982186278662 299420056 n

   A S M A E  

  Association Soeur Emmanuelle

 
 

Oscar

Cookie

15 mai 2009 5 15 /05 /mai /2009 13:44


Années 70. Je devais tout juste avoir dix ans…

 

Après "Belle et Sébastien", après "les vacances de Poly", je retrouvais Medhi dans "Le jeune Fabre". Et j'apprenais aussi que Medhi avait aussi un nom : El Glaoui. Un nom que je me répétais sans cesse comme on le ferait pour se rappeler quelque chose enfoui en soi, une sonorité, un trouble. Un pays.

 

"Le jeune Fabre" fut mon premier émoi télévisuel et peut-être le plus marquant.

 

D'autant plus que Medhi était alors accompagné par une jeune actrice encore inconnue : Véronique Jannot.

 

Etais-je secrètement plus épris de Medhi, ou l'étais-je de Véronique ? Ou des deux à la fois ?

 

Aujourd'hui, je pense que seuls Isabelle et Jérôme, les personnages qu'ils incarnaient alors, avaient une emprise sur moi et je m'identifiais aux deux sans distinction.

 

Combien de fois aussi ai-je lu et relu le livre qui me racontait l'histoire d'amour de ces deux adolescents ? Livre et film qui, aujourd'hui, me paraitrait sûrement plus fade et simple que dans mes souvenirs d'alors. Mais chaque âge a les sentiments qui lui convient et qui nous fait grandir.

 

Le temps passé, je me rends compte que je me suis toujours intéressé à Véronique Jannot et à son parcours. Tout à tour actrice, comédienne et chanteuse, elle a toujours aiguisé mon admiration. Je ressentais, et ressens toujours, de bonnes ondes face à son visage angélique et à son radieux et éclatant sourire. Les années sur elle ne font que l'embellir.

 

Pourtant si l'on me demande la personnalité que je préfère, je ne pense pas que son nom me vienne spontanément. Elle est là ; elle a toujours été là, discrète, dans ma vie comme un fil rouge fin et soyeux. En fait, sans savoir vraiment pourquoi, j'admire cette femme et ressent de la tendresse et un profond respect pour elle.

 

Je ne fut pas surpris d'apprendre qu'elle entretient des liens étroits avec la philosophie bouddhisme et notamment avec le Dalaï Lama et son entourage, plus particulièrement avec la sœur de ce dernier. Il y a des rencontres, des amitiés qui vont de soi, des cadeaux de la vie qui semblent mérités.

 

Dans son ouvrage "Trouver le chemin", Véronique Jannot, tout d'abord nous ouvre sur sa vie. Tantôt comédienne ou chanteuse, tantôt amoureuse, souvent les deux à la fois, qu'elle rit ou nous fasse pleurer, c'est avant tout le récit d'une femme sincère, réfléchie et humaine. Et tellement belle.

 

Lorsqu'elle arrive à nous prendre par la main pour nous emmener dans le pays de ses croyances et du bouddhisme, nous la suivons comme une évidence. Et nous sommes captivés (enfin moi, je l'ai été). En toute confiance.

 

Si Véronique m'a émue souvent, elle m'a aussi ouvert une porte, fait entrevoir une lumière que je connaissais un peu mais qui, grâce à elle, me semble un peu plus vive. Son témoignage, son parcours spirituel fut une marche supplémentaire sur mon chemin personnel.

 

Rien qu'en cela, son livre se devait d'exister.

 

Je n'ai jamais rencontré Véronique. C'est encore un rêve, le même que celui que j'avais à dix ans quand elle était Isabelle dans "Le jeune Fabre". Ce rêve fait parti de ceux qui me relie à l'enfant que j'étais et que, malgré le temps qui passe, je ne veux décevoir.

 

Alors discrètement, anonymement, je vais lui rendre visite en me rendant sur son site. Et j'espère un album qu'apparemment elle est en train d'enregistrer, une pièce qui passerait dans ma ville, un film…

 

Parfois, je la rejoins sur celui de l'association "Graine d'Avenir" dont elle est présidente ; association qui a pour but de venir en aide à la population tibétaine en exil, et notamment à ses enfants.

 

Puis par surprise, comme un rayon de soleil entrerait furtivement dans mon salon, son sourire illumine mon quotidien au hasard d'une publicité télévisée.

 

J'aime cette femme. Du moins, pour être honnête, le peu que je connais d'elle et qui me suffit pour avoir pour elle une haute estime, voire même, si le mot amour peut semblait fort, de la tendresse.

 

Si j'écris cela aujourd'hui, c'est qu'il n'y a pas longtemps, elle m'est apparue galopant sur un cheval, au ralenti comme dans un film romantique.

C'était une nuit…

mais ce n'était qu'un rêve.

Bien agréable rêve
.

______________________________________________________________________________________

                                          
  Le site officiel de Véronique Jannot :
 

                                                                http://www.veroniquejannot.com/

_______________________________________________________________________________________

                                         Le site de l'association  "Graine d'Avenir" :


                                          http://www.grainesdavenir.com/pages/indexpag.html

________________________________________________________________________________________


Merci à Martine E. qui m'a offert le livre dédicacé de Véronique Jannot "Trouver le Chemin"

Partager cet article

Repost 0
Published by P'tit Bob (me contacter : ptitbob@neuf.fr) - dans Divers
commenter cet article

commentaires

MartineEtoile 23/07/2010 01:26


J'ai rencontré VERONIQUE JANNOT, une femme formidable, lors d'une pièce de théâtre qui se nomme AVEC 2 AILES! au bout de 5 mns elle était là adorable, souriante, parlant, signant, il n'y avait pas
de photographes, pas de micros, pas de journalistes, rien, elle est resté 2 heures avec les qq personnes qui étaient restées pr la voir....Elle respire la bonté, elle écoute, elle se laisse
photographier, elle m'a pris les mains, m'a regardé ds les yeux, vraiment une femme exceptionnelle !
Gros bisous
MartineEtoile


Sylvie 27/05/2010 09:17


je suis profondément touchée par ces mots.. et il aura fallu près de 40 ans pour que Véronique se retrouve sur mon chemin, et me redonne espoir, par son sourire, et me donne l'énergie de gravir une
marche supplémentaire dans ma vie.
C'est un ange, une fée..


Véronique 16/05/2009 21:12

Les condidences que l'un des ses proches m'a faites ne font que confirmer tes ressentis. Cette femme est Humaine, drole et...jolie ! Il émane tant de bonté de sa personnalité qui l'aimer est tout naturel.
Je pense qu'un jour, elle se trouvera sur ton chemin.