Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Profil

  • P'tit Bob
  • Une vie sucrée-salée pour chasser l'amer.
 Un pont entre la France et la Tunisie, pour chasser la mer.
 La recette d'un plat saupoudré d'amour.
 Merci la Vie.
  • Une vie sucrée-salée pour chasser l'amer. Un pont entre la France et la Tunisie, pour chasser la mer. La recette d'un plat saupoudré d'amour. Merci la Vie.

"Bienvenue sur Maktoub"

Menzel Jemil, mon blog

SL380075 (2)Cliquez sur l'image pour y accéder

<a title="mytaste.tn" href="http://www.mytaste.tn/" id="hr-UgYSY"><img src="http://widget.mytaste.tn/blogcounter/image?image=blue_s&blog_id=UgYSY" alt="mytaste.tn" border="0" /></a>

      Cliquer sur les images ci-dessous

     pour accéder aux sites

 

GRAINES D'AVENIR

L'association de Véronique Jannot

pour les enfants tibétains en exil 

   548318 10150982186278662 299420056 n

   A S M A E  

  Association Soeur Emmanuelle

 
 

Oscar

Cookie

15 août 2011 1 15 /08 /août /2011 19:09

Nous nous étions perdus de vue.

La vie en avait décidé ainsi.

Nous voilà perdus de vie.

Aujourd'hui, tu en as décidé ainsi.

Alors puisque ta vie n'est plus ici,

Puisque tu pars...

Je garderai en moi, tous nos souvenirs d'enfance.

Tes yeux si bleus et ton sourire radieux.

Bon voyage.

Dis bonjour à Mémé pour moi, je l'aime tant.

Paix à ton âme.

A jamais, pour toujours

Je t'embrasse.

Le reste t'appartient.

Mais je suis triste, tu sais.

 


 
Puisque l'ombre gagne
Puisqu'il n'est pas de montagne
Au-delà des vents, plus haute que les marches de l'oubli
Puisqu'il faut apprendre
A défaut de le comprendre
A rêver nos désirs et vivre des ainsi-soit-il
Et puisque tu penses
Comme une intime évidence
Que parfois même tout donner n'est pas forcément suffire
Puisque c'est ailleurs
Qu'ira mieux battre ton coeur
Et puisque nous t'aimons trop pour te retenir
Puisque tu pars

Que les vents te mènent où d'autres âmes plus belles
Sauront t'aimer mieux que nous puisque
l'on ne peut t'aimer plus
Que la vie t'apprenne
Mais que tu restes le même
Si tu te trahissais, nous t'aurions tout à fait perdu
Garde cette chance

Que nous t'envions en silence
Cette force de penser que le plus beau
reste à venir
Et loin de nos villes
Comme octobre l'est d'avril
Sache qu'ici reste de toi
comme une empreinte
indélébile

Sans drame, sans larme
Pauvres et dérisoires armes
Parce qu'il est des douleurs,
qui ne pleurent qu'à l'intérieur
Puisque ta maison, aujourd'hui c'est l'horizon
Dans ton exil, essaie d'apprendre à revenir
Mais pas trop tard

Dans ton histoire, garde en mémoire
Notre au revoir, puisque tu pars

J'aurais pu fermer, oublier toutes ces portes
Tout quitter sur un simple geste,
mais tu ne l'as pas fait
J'aurais pu donner tant d'amour et tant de force
Mais tout ce que je pouvais,
ça n'était pas encore assez
Pas assez, pas assez, pas assez...
J.J. Goldman

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by P'tit Bob - dans Divers
commenter cet article

commentaires

MartineEtoile 21/08/2011 23:35


Je te comprends.......tout simplement.......
Elle t'aura certainement entendu......et elle dira un jour à ta mémé aussi......
Tu ne puis que l'aimer, et prier pr elle pr que son Ame monte vite dans la lumière.
gros bisous
MartineEtoile


P'tit Bob 03/09/2011 17:45



La vie a aussi ses côtés sombres et douleureux. Mais il faut savoir l'accepter ainsi car tout a son contraire ici bas. Les côtés sombres et douloureux font ussi
exister les côtes lumineux, doux et agréables. Quoi qu'il en soit, il faut  vivre les instants tels qu'ils se présentent, qu'ils fassent du bien ou qu'il fasse du mal. Le départ de ma
cousine Carole a été et reste un de ces instants uniques et douloureux que je vis comme tel. Mes pensées sont avec elle. Son choix fut sûrement celui d'une délivrance, une porte poussée pour
entrer dans une autre vie. Alors oui, Martine, son âme monte et  Crole doit être enfin dans une lumière qu'apparemment elle n'a pas trouvée ici bas. Merci pour ts mots, Martine.