Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Profil

  • P'tit Bob
  • Une vie sucrée-salée pour chasser l'amer.
 Un pont entre la France et la Tunisie, pour chasser la mer.
 La recette d'un plat saupoudré d'amour.
 Merci la Vie.
  • Une vie sucrée-salée pour chasser l'amer. Un pont entre la France et la Tunisie, pour chasser la mer. La recette d'un plat saupoudré d'amour. Merci la Vie.

"Bienvenue sur Maktoub"

Menzel Jemil, mon blog

SL380075 (2)Cliquez sur l'image pour y accéder

<a title="mytaste.tn" href="http://www.mytaste.tn/" id="hr-UgYSY"><img src="http://widget.mytaste.tn/blogcounter/image?image=blue_s&blog_id=UgYSY" alt="mytaste.tn" border="0" /></a>

      Cliquer sur les images ci-dessous

     pour accéder aux sites

 

GRAINES D'AVENIR

L'association de Véronique Jannot

pour les enfants tibétains en exil 

   548318 10150982186278662 299420056 n

   A S M A E  

  Association Soeur Emmanuelle

 
 

Oscar

Cookie

30 octobre 2010 6 30 /10 /octobre /2010 21:49

SL380919---Copie_GF.jpgJe m'installe. Les lumières s'éteignent et sur l'écran geant, la petite bouille d'une gamine aparaît. En gros plan, elle secoue ses longs cheveux blonds. Elle s'amuse avec son frère. Elle a l'innocence de son âge. Dix ans. Elle rit. Elle rit fort. Elle ne sait pas ce sont là ses derniers éclats de rires. Vrais, frais, spontanés et heureux.

elle_sappelait_sarah_photo4.jpeg

On frappe à la porte !

Elle comprend immédiatement ce qu'il se passe. Elle cache son frère dans le placard de sa chambre, lui demande de pas faire de bruit et surtout de lui promettre d'attendre ici son retour. Elle ferme la porte du placard, garde la clé dans sa petite main et fait le serment à double tour de venir le chercher. Bientôt.

Oui, elle reviendra. Mais entre son bientôt-promesse et le jour où la petite clé tournera à nouveau dans la serrure du placard, il y aura eu l'horreur.

La rafle du Ve'l d'Hiv'. Juillet 1942. 

elle_sappelait_sarah_photo3.jpegPuis il y a Julia. Elle est journaliste et doit faire une enquète sur ce drame. Julia est américaine et vit en France depuis une dizaine d'années. Elle a sa vie, sa fille, son mari. Tout semble aller relativement bien dans les hauts et les bas du quotidien de sa vie. Mais Julia suit le cours de ses recherches. Et alors que rien de la prédestinait à la rencontrer, 66 ans après, la petite fille blonde qui garde au creux de sa petite main la clé d'un placard, la clé d'un secret, va entrer dans sa vie. Nous sommes alors en 2009. Son existence va changer. Des vérités vont éclater. Des révélations et des souffrances aussi. Car le temps n'efface rien. Même si on enfouie la mémoire au fond d'un écrin de souffrance. De peur que l'Histoire se répète.

affiche-elle-s-appelait-sarah.jpgAu delà du drâme du Vel' d'Hiv', au delà de ce que le cinéma a déjà exploré et dévoilé sur le sujet, Gilles Paquet-Brenner se sert des pinceaux de la mémoire et de la transmission pour dresser un tableau réaliste et bouleversant où deux destins se rencontrent pour ne jamais se quitter. Parce que ce qui se passe aujourd'hui marquera l'Histoire des années à venir. En espèrant juste que nous retiendrons les erreurs des tragédies de notre passé. Parce que ce que l'on vit en ce moment découle des évènements passés du peuble humain. Qu'on le veuille ou non.

Un film à voir aussi pour l'interprétation, bien sûr, de Krinstin Scott-Thomas, mais aussi de la jeune Mélusine Mayance qui incarne cette petite fille blonde au destin tragique, de façon bouleversante.

J'ai oublié de vous dire que cette petite... elle s'appelait Sarah.

SL380926_GF.jpg

 Film inspiré du roman de Tatiana de Rosnay "Elle s'appelait Sarah" 

- Titire original : "Sarah's key" -

(Editions Libra Diffusio et Le livre de Poche) 

________

 

Je remercie ma Vévé qui saura pourquoi

et je dédie cet article à Dider-Charles J., si jamais il passe par-là...

Partager cet article

Repost 0
Published by P'tit Bob - dans Films
commenter cet article

commentaires

Luna 21/02/2011 14:24


Si tu as aimé "Elle s'appelait Sarah" de Tatiana de Rosnay, je te conseille le livre "Le Caillou de Lune" d'Ettel Hannah... Il est vraiment très prenant et émouvant...
Je viens d'ailleurs de publier mon avis sur ce livre sur mon blog...

J'aime beaucoup ton article, je reviendrais ;)
Bonne continuation !!


P'tit Bob 12/04/2011 21:38



Je découvre seulement ton commentaire aujourd'hui, Luna. Et je t'en remercie. En général, lorque le hasard dont vous êtes ici la messagère, me conseille un livre, je
l'achète. Et suis rarement déçu, c'est vrai. Alors je vais me procurer ce livre "Le caillou de Lune". Merci. Et à bientôt. Bob



Luna 09/02/2011 14:49


J'ai beaucoup aimé ce livre : il m'a véritablement transporté, j'ai voyager dans le temps avec lui ! J'ai beaucoup aimé les personnages et la façon de l'auteur d'aborder ce sujet difficile...

Que du plaisir !


J'aime beaucoup ton article, je reviendrais ;)

Bonne continuation !!!


P'tit Bob 12/04/2011 21:52



Merci beaucoup. Reviens quand tu veux, Luna : tu es ici chez toi. Bob



Smir@ni 06/11/2010 22:23


Un thème exploité tant de fois. Utile cependant, nous avons besoin de piqûre de rappel car on oublie trop facilement.

J'ai connu il y a quelques années un homme ayant vécu la déportation. Il m'a raconté sa vie avant, pendant et après les camps.

Il m'a raconté ses souffrances, ces peurs, ces cauchemars... J'ai été tour à tour horrifiée, révoltée, émue, bouleversée... par tant de malheur.

Ce qui m'a le plus marquée, c'est le calme avec lequel il me narrait sa vie. Du haut de ma jeunesse, j'étais animée des sentiments les plus virulents face à cette injustice. Mais lui me disait avec
ses mots plein de pudeur, de sagesse, de silence parfois qu'il n'était pas habité par la haine, il n'était pas tombé dans ce piège malgré les traces indélébiles laissées par cette période de
l'histoire. Cela a été sa victoire, il a donné encore plus d'amour, montré de la philosophie face à la vie et développé une spiritualité profonde.

La vie a fait que nous avons perdu contact depuis longtemps mais je n'ai jamais oublié ce Monsieur et la belle leçon de vie qu'il m'a donné. Je garde aujourd'hui encore un livre qu'il m'avait
offert.

Je trouve que les belles pensées de cet homme ont toute leur place dans votre blog, si vous le permettez P'titBob.

Il s'appelait Monsieur W....

C.S.


P'tit Bob 11/11/2010 00:10



Merci d'avoir évoqué cet homme ici. De grandes souffrances rendent parfois très sage. Le regard sur les choses, et surtout sur l'être humain et la condition humaine,
change. Cet homme n'est pas entré par hasard dans votre vie. Même si votre rencontre vous a parue éphémère, elle vous a enrichi et si vous parlez de lui encore aujourd'hui, c'est qu'il fait parti
de votre vie, partie de vous. C'est aussi le thème de ce film qui, certes, traite le sujet différemment, mais cherche aussi à démontrer que les actes du passé, même lointain, même s'ils
sont tus, gèrent encore nos vies aujourd'hui. Mais en sommes nous seulement conscients ? Non, et parfois, c'est mieux ainsi. Bob



Véronique 04/11/2010 22:30


Comme toujours, ton article est bouleversant. J'irai voir ce film très vite même si j'ai peur de le voir à travers des larmes...
Merci de nous faire partager tes ressentis, tes expériences, tes photos. Mais pourquoi n'écrirais-tu pas aussi pour un journal, ainsi, d'autres lecteurs auraient la chance de te découvrir. Penses-y
sérieusement.
Je t'embrasse fort.
Vévé


P'tit Bob 10/11/2010 23:22



Peut-être que, tout comme moi, tu seras parfois au bord des larmes dans la première partie du film. Ensuite c'est différent mais tout aussi intéressant et
fort.


Quant au journal que je devrais écrire selon toi... j'ai trop de pudeur pour certaines choses, certains sentiments que je ressents aussi, et j'aurais aussi peur de
blesser certaines personnes de mon entourage, personnel, professionnel ou autre, en disant certaines choses et par conséquent je ne pourrais pas être totalement vrai, sincère et entier dans ce
que j'y raconterai. Alors pour l'instant, je ne le ferais pas... même si j'y ai déjà pensé. Bob



MartineEtoile 01/11/2010 00:20


Merci mon ROBERT pr ta narration de ce beau film. J'irai le voir s'il passe chez moi! Tes photos sont superbes, Et oui sachons ne pas recommencer les erreurs du passé..............cela en dit
long.
Gros bisous
MartineEtoile


P'tit Bob 10/11/2010 21:13



Je pense qu'il se projeté vers chez toi car ce film marche bien. Il n'y a pas de raison. Bob