Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Profil

  • P'tit Bob
  • Une vie sucrée-salée pour chasser l'amer.
 Un pont entre la France et la Tunisie, pour chasser la mer.
 La recette d'un plat saupoudré d'amour.
 Merci la Vie.
  • Une vie sucrée-salée pour chasser l'amer. Un pont entre la France et la Tunisie, pour chasser la mer. La recette d'un plat saupoudré d'amour. Merci la Vie.

"Bienvenue sur Maktoub"

Menzel Jemil, mon blog

SL380075 (2)Cliquez sur l'image pour y accéder

<a title="mytaste.tn" href="http://www.mytaste.tn/" id="hr-UgYSY"><img src="http://widget.mytaste.tn/blogcounter/image?image=blue_s&blog_id=UgYSY" alt="mytaste.tn" border="0" /></a>

      Cliquer sur les images ci-dessous

     pour accéder aux sites

 

GRAINES D'AVENIR

L'association de Véronique Jannot

pour les enfants tibétains en exil 

   548318 10150982186278662 299420056 n

   A S M A E  

  Association Soeur Emmanuelle

 
 

Oscar

Cookie

4 janvier 2014 6 04 /01 /janvier /2014 06:00

1521951 10151900159178800 1974476257 nL’indifférence, surtout à l’égard des autres, est l’un des pires défauts qui soient. Ne penser qu’à soi-même en se fichant de ce qui arrive à son prochain est le signe d’une vision du monde trop étroite, d’une envergure de pensée trop faible, d’un intérieur trop étriqué. Dès notre conception nous dépendons des autres. Le bonheur et le futur de notre monde, toutes les facilités dont nous disposons, le moindre objet que nous utilisons, notre simple survie quotidienne, sont le résultat du travail des hommes. La prière et les autres pratiques spirituelles ont également un effet certain, mais surtout l’activité des hommes qui façonne le monde.

Tout existe en termes de relation, d’interdépendance. On ne peut rien trouver qui existe en soi et par soi. Il est donc impossible de concevoir son propre intérêt indépendamment de celui d’autrui. Ce que nous faisons à chaque instant engendre des circonstances nouvelles, qui elles-mêmes contribuent à l’apparition d’autres évènements. Quoi que nous fassions, nous participons, volontairement ou pas, à la chaîne des causes et des effets. De même, nos souffrances et nos plaisirs futurs sont le résultat de causes et de conditions présentes, même si la complexité de cet enchaînement nous échappe. Nous sommes donc responsables, vis-à-vis de nous-même et vis-à-vis des autres.

L’indifférent qui ne se soucie ni du bien des autres ni des causes de son bonheur à venir ne peut que préparer son propre malheur.

Le Dalaï Lama

Partager cet article

Repost 0

commentaires

C.S. 21/09/2014 08:55

Bonjour P'tit Bob,

Cet extrait est magnifique. Le Dalaï Lama dit les choses clairement et logiquement. Le relire remet les idées en place. Heureusement, des personnes, comme lui, connues ou inconnues, continuent à
travailler pour sauver de ce qui reste de note humanité.

C.S.

MartineEtoile 03/03/2014 01:41

très belle photo mon grand et que de jolis mots.
gros bisous
MartineEtoile

MartineEtoile 16/02/2014 01:20

merci pr cette belle photo du DALAI LAMA et que ces mots sont simples et vrais.
gros bisous
MartineEtoile