Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Profil

  • P'tit Bob
  • Une vie sucrée-salée pour chasser l'amer.
 Un pont entre la France et la Tunisie, pour chasser la mer.
 La recette d'un plat saupoudré d'amour.
 Merci la Vie.
  • Une vie sucrée-salée pour chasser l'amer. Un pont entre la France et la Tunisie, pour chasser la mer. La recette d'un plat saupoudré d'amour. Merci la Vie.

"Bienvenue sur Maktoub"

Menzel Jemil, mon blog

SL380075 (2)Cliquez sur l'image pour y accéder

<a title="mytaste.tn" href="http://www.mytaste.tn/" id="hr-UgYSY"><img src="http://widget.mytaste.tn/blogcounter/image?image=blue_s&blog_id=UgYSY" alt="mytaste.tn" border="0" /></a>

      Cliquer sur les images ci-dessous

     pour accéder aux sites

 

GRAINES D'AVENIR

L'association de Véronique Jannot

pour les enfants tibétains en exil 

   548318 10150982186278662 299420056 n

   A S M A E  

  Association Soeur Emmanuelle

 
 

Oscar

Cookie

19 décembre 2010 7 19 /12 /décembre /2010 05:36

Je marchais sur l'avenue Jules Ferry. La cathédrale en prière déjà tendait ses bras au ciel. La plume de l'Histoire des Hommes sournoisement se plongeait silencieuse dans l'encre d'une indépendance enfouie et murmurée. Insouciant, je marchais. A chacun de mes pas, la cathédrale me saluait. Et je l'en remerciais.

02022009_07.jpeg

Je marche sur l'avenue Habib Bouguiba et la cathédrale en prière tend toujours ses bras au ciel. La plume de l'histoire de l'homme que je suis plonge dans l'encre de mes souvenirs enfouis, murmurés et inconscients. Insouciant, je marche. A chacun de mes pas, je salue la cathédrale. Elle semble me remercier d'être revenue. Ou de n'être jamais parti. Fidèles.

SL380459_GF_1.jpg

Tunis et son pays ont repris leur nationalité. La cathédrale est toujours là. Elle n'a pas changé de place, elle a seulement changé d'adresse. Sur la plaque Bourguiba a remplacé 10 P2Ferry.

Et moi je marche encore. Peu importe le nom de la rue, c'est le coeur de la terre et celui des hommes qui comptent. Et le mien bat ici, comme il bat là-bas. Je suis comme cette cathédrale, je lève mes bras au ciel. Et mes prières d'aujourd'hui croisent mes prières d'antan et s'unissent en catédrale d'amour.

 

Suis-je cette cathédrale ? Est-elle moi ? Etrange impression que ce symbole qui est le trait d'union entre deux Terres, entre deux sentiments forts. Deux souffles vitaux. Au delà de l'Histoire et du temps qui passent. Et au delà des religions. En prière parce qu'en amour. Parce que tout cela fait ce que je suis.

Parce que ma nostaligie arabe a dû passer en son choeur pour réchauffer le mien aujourd'hui.

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by P'tit Bob - dans Une nostalgie arabe
commenter cet article

commentaires

MartineEtoile 21/12/2010 23:32


Que de jolies photos et que de jolis mots......te je comprends tout à fait ...
Gros bisous
MartineEtoile


P'tit Bob 04/01/2011 22:37



Si j'ai créée cette rubrique, Martine, c'est que, devant d'anciennes photos arabes, je ressens souvent une sensation étrange. Une nostalgie ? Je ne sais pas car je
n'ai pas connu ces époques révolues. Etrange. Merci pour tes mots.